Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Un film de Aisling Walsh (Irlande, 2003)

D’après :                 Le récit du même nom, de Patrick Galvin

Thème :                  Pédérastie

Terrain :                  Internat de garçons dirigé par des Frères

Epoque :                 1939

Situation :              St Judes Reformatory School, en Irlande

Genre :                    Drame

Age :                        12-14 ans

Nudité :                   Non

Acteurs ado :         Patrick Delaney 743 = Chris Newman ; Liam Mercier 636 = John Travers

 

 

Synopsis : L’école pour garçons Saint Jude est tenue par des Frères catholiques. L’un d’entre eux, le Frère Jean, préfet de discipline, est un homme sadique. Patrick Delaney, âgé de 13 ans et demie, vient d’être intégré dans cet établissement, sous le numéro 743. Peu après arrive un nouveau professeur, William Franklin, le premier laïc de l’école. Il revient de la guerre civile espagnole où il a combattu aux côtés des communistes et où plusieurs de ses camarades ont été tués, dont son amie. Ses méthodes se situent à l’opposé de celles qui règnent dans l’internat. Par exemple, il appelle les garçons par leurs noms et pas par leur numéro. La vie au collège est particulièrement rude, et les garçons sont soumis à de nombreuses violences de la part des Frères. Patrick, qui a une belle figure, se fait violer dans les toilettes par le Frère Mac, qui agresse sexuellement plusieurs garçons. Patrick raconte son drame en confession à un prêtre de passage, mais celui-ci n’agit pas ; au contraire, il prévient l’agresseur, le Frère Mac, qui enjoint le garçon de ne rien dire. Un autre garçon, Liam Mercier, le numéro 636, également âgé de 13-14 ans, joue un rôle important dans ce film. Il est l’un des seuls garçons de sa classe à savoir lire et écrire. Mercier et M. Franklin se lient d’amitié et ensemble contribuent à la fois à détendre la classe et à la faire progresser sur le plan de la lecture. Chacun de son côté, ils font front contre l’autorité du préfet, avec l’appui timide du Supérieur. Ils joignent ainsi leurs efforts pour empêcher le Frère Jean de continuer de fouetter deux frères qui avaient été surpris à franchir le muret qui, dans la cour, sépare les grands des petits. La soirée de Noël est particulièrement réussie, les garçons, emmenés par M. Franklin, ayant confectionné une grande crèche. Pour les récompenser, le Supérieur leur accorda la permission de sortir le soir en ville tous ensembles avec le professeur, malgré l’opposition du préfet. Le lendemain, celui-ci fit chercher Mercier en classe et conduire au réfectoire, où il le battit à mort. Prévenu trop tard par le Frère Mac, M. Franklin ne put que constater la mort du garçon, tout ensanglanté. Se rendant peu après dans le bureau du Supérieur, où plusieurs Frères étaient réunis, il s’élança vers le frère Jean et le rossa avant de retourner dans sa chambre pour préparer ses bagages. Quelques heures plus tard, le Frère Jean et le Frère Mac quittaient l’établissement. Puis le professeur quitta sa chambre avec ses valises et traversa la cour en direction de la porte d’entrée de l’école, alors que tous les élèves étaient occupés à faire tomber le muret, avec la bénédiction des Frères et du Supérieur. Il avait presque atteint le portail quand l’un des élèves récita à haute voix l’un des poèmes qu’ils avaient appris en classe. M. Franklin posa ses bagages et les garçons se jetèrent dans ses bras. Le film nous dit qu’il resta encore cinq ans dans cet établissement.

 

Thèmes abordés en rapport avec la recherche –  Le thème est unique : c’est la cruauté d’une certaine forme d’éducation, dans une institution chrétienne. Les violences sexuelles sont commises par un seul Frère, mais elles semblent connues.

 

Jugement en rapport avec la recherche –  Il s’agit d’un témoignage parmi d’autres sur les violences physiques, psychologiques et sexuelles infligées par des clercs dans des institutions religieuses pour garçons. Cela fait frissonner.

Tag(s) : #Adolescence, #Sexualité, #Cinéma, #Garçons, #Abus sexuels, #Amitiés particulières, #pensionnat, #Internat, #Pédérastie, #enfance maltraitée, #prêtres, #école, #église catholique, #Irlande

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :