Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Film de Pedro Almodovar (Espagne, 2004)

 

Titre original :        La mala educacion

Thèmes :                Homosexualité adolescente – Abus sexuel

 

Terrain :                  Pensionnat religieux de garçons

Epoque :                 Années 1960 et 1980

Situation :              Espagne

Genre :                    Drame psychologique

Age :                        12 ans

Nudité :                   Non

Précisions :             Couleur

 

 

Synopsis : Madrid, 1980. Enrique Goded, réalisateur de cinéma à succès, reçoit la visite d'un jeune homme qu'il ne reconnaît pas mais qui veut se faire appeler Angel et se présente comme Ignacio Rodriguez, son ancien camarade de classe qu'il n'a pas vu depuis une quinzaine d'années. Ignacio lui remet une nouvelle intitulée « La Visite » directement inspirée de leur enfance passée dans l'école religieuse dirigée par le père Manolo, qui fut le temps de la découverte de l'amour pour les deux garçons. La nouvelle imagine les retrouvailles des deux enfants devenus adulte. Ignacio souhaite qu'Enrique l'adapte, à condition d'y tenir le rôle de Zahara, dont on découvrira qui elle/il est par la suite. Le destin lie à nouveau les deux garçons par une sorte de providence divine, mais Enrique, intrigué par cet Ignacio qu’il ne reconnaît pas vraiment, va peu à peu s’apercevoir que la réalité de leurs retrouvailles est beaucoup moins idyllique qu’il n’y parait. Pour lever tout doute, Enrique se rend auprès de la mère d’Ignacio et découvre que celui-ci est mort. L’Ignacio qui s’est présenté à lui est donc son frère Juan. Le film contre un scénario dans le scénario. Le principal flash back reprend certaines scènes de la vie d’Ignacio et Enrique au collège ; il montre l’amour entre ces deux garçons, ouvertement ouvert aux activités sexuelles ; mais il montre aussi que le directeur du collège, le Père Manolo, abusait sexuellement du bel Ignacio qui séduit également par sa voix. Le film prend donc la forme d’une sorte d’enquête, avec un suspense demeurant jusqu’à la fin. Enrique, désormais sûr de la disparition d’Ignacio, veut connaître les circonstances de sa mort et savoir quel but poursuit son frère, pour lequel il éprouve une forte attirance. On apprend que le Père Manolo, victime d’un chantage d’Ignacio, maintenant transformé en Zahara, un transsexuel, qui lui demande beaucoup d’argent pour se faire opérer, a quitté les ordres et s’est marié. Grâce à Ignacio, qu’il manipule, il a fait la connaissance de son frère Juan, dont il est tombé fou amoureux. Ce dernier, dans le scénario de « La visite », établit qu’Ignacio aurait été tué par un prêtre du collège, dans le bureau du Père Manolo, alors qu’il menaçait le directeur. Le film est tourné sur ce schéma, avec Juan. Mais l’ancien Père Manolo se présente et raconte à Enrique une histoire très différence, concernant la mort d’Ignacio.

 

Thèmes abordés en rapport avec la recherche –  L’abus sexuel d’un jeune garçon par un prêtre dans un collège religieux de garçons et l’éventuelle incidence sur la détermination sexuelle de la victime. Egalement les relations amoureuses et sexuelles entre deux garçons d’une douzaine d’années.

 

Jugement en rapport avec la recherche –  Le film fait-il le procès de l’abus sexuel d’un prêtre sur un garçon d’une douzaine d’années ? Rien n’est moins sûr. Il présente en effet le Père Manolo comme un personnage peu sympathique, égoïste et violent, mais aussi profondément amoureux d’Ignacio. Parallèlement, il dépeint Ignacio et Enrique attirés l’un vers l’autre, se masturbant l’un l’autre au cinéma. Enrique, qui n’a jamais été approché par le prêtre, est devenu homosexuel, comme Ignacio, qui s’est travesti. Difficile de déduire qu’un abus sexuel subi à l’enfance prédispose la victime à devenir homosexuel. Almodovar ne le suggère pas

 

 

Tag(s) : #Adolescence, #Sexualité, #Cinéma, #Garçons, #Abus sexuels, #pensionnat, #Internat, #enfance maltraitée, #prêtres, #école, #église catholique, #Espagne, #Amitiés particulières

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :