Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACLA

Un film d'Aurelio Grimaldi (Italie, 1992)

 

Titre original :        La discesa di Acla a Floristella

Thème :                  Abus sexuel

Terrain :                  Principalement dans une mine, également à la maison et dans le village

Epoque :                 années 1930

Situation :              Italie, Sicile

Genre :                    Drame psychologique

Age :                       11 ans

Nudité :                   A plusieurs reprises

Acteurs ado :         Acla = Francesco Cusimano (11 ans)

Précisions :             Couleur, 86 minutes, Italien, sous-titré en Anglais

 

Synopsis -  Le film décrit la vie particulièrement rude de garçons pauvres de 10-12 ans qui travaillent comme chargeurs dans une mine souterraine de souffre de Sicile dans les années 1930. Régulièrement maltraités, ils y vivent jour et nuit, presque nus, toute la semaine, dans une promiscuité totale avec les mineurs. Le père et les deux frères aînés d’Acla travaillent à la mine. Il est temps maintenant que le fils cadet les rejoigne; il est vendu par son père pour 500 lires à un de ses collègues, Caramazza, personnage extrêmement brutal, qu’il devra servir jusqu’à ses 19 ans.  Acla s’enfuit, rêvant de mer et d’évasion, et voulant retrouver sa sœur mariée en Australie. Il se lie avec un chien vagabond. Retrouvé par les gendarmes, il est sévèrement corrigé par son père et contraint de retourner à la mine.

 

Thème abordé en rapport avec la recherche –  Coupés de leurs femmes 6 jours sur 7, les frustrations sexuelles des mineurs sont fortes ; des relations homosexuelles sont régulièrement suggérées par le réalisateur ; en fin de film, une belle séquence montre le frère aîné d’Acla et un autre mineur de son âge (la vingtaine) en train de danser, les yeux dans les yeux, la main dans la main, devant tous leurs compagnons réunis en cercle autour d’eux. Les jeunes garçons sont les plus sollicités ; en général ils acceptent les avances des mineurs, mais le bel  Acla les repousse toutes. L’un des mineurs dit : « C’est le sort d’un mineur d’enculer les garçons dans la semaine et les femmes le week-end et pendant les vacances ».

 

Jugement en rapport avec la recherche – Le film aborde deux thèmes joints : l’homosexualité et la pédérastie, tous les deux traités dans le cadre d’une mine. où les hommes sont en manque de relations sexuelles. Ces deux comportements semblent acceptés par tous, les mineurs, leurs familles, les villageois et le curé.

Tag(s) : #Cinéma, #Garçons, #Sexualité, #Abus sexuels, #Pédérastie, #prostitution, #mines de charbon

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :