Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

BURNING SECRET

Un film d'Andrew Birkin (Royaume-Uni, 1988)

 

D’après :                 le roman de Stefan Zweig : Brûlant Secret

Titre en Allemand : Brennendes Geheimnis

Thèmes :                Pédérastie

Terrain :                  Hôtel et sanatorium

Epoque :                 hiver 1919-1920

Situation :              Autriche, station de montagne

Genre :                    Drame psychologique

Age :                        12 ans

Nudité :                   Non

Acteurs ado :         Edmund = David Eberts

Précisions :             Couleur, 105 mn

 

Synopsis : Edmund est un beau garçon brun de 12 ans ; il vit en Autriche avec son père, ambassadeur américain à Vienne, et sa mère. Souffrant d’asthme, il doit passer une semaine dans un sanatorium. Il s’y rend en train avec sa mère. Ils intègrent une belle suite dans un hôtel magnifique, en pleine montagne couverte de neige, dont les pensionnaires, tous d’un certain âge, proviennent de la meilleure société autrichienne. Subjugué par une splendide voiture garée devant l’hôtel, Edmund fait connaissance avec son propriétaire, le baron Alexander von Hauenschild, un vétéran de la guerre qui but blessé physiquement et moralement. Une amitié naît entre les deux personnages, qui passent leur temps ensemble en promenades dans la forêt et dans la piscine du sana. La maman d’Edmund s’inquiète un peu de cette amitié mais se sent elle-même séduite par cet homme d’une quarantaine d’années. Edmund s’aperçoit alors que cet homme pour lequel il a beaucoup d’affection s’intéresse plus à sa mère qu’à lui. Il découvre qu’une liaison est en train de s’établir en secret ; il commence alors à comprendre qu’il a été manipulé. Il s’enfuit en pleine nuit, la nuit du 31 décembre, prend le train et retrouve son père. Sa mère, affolée, le rejoint quelques heures plus tard, croyant que le fils aurait tout dit. Mais celui-ci a conservé pour lui le « brûlant secret ».

 

Thèmes abordés en rapport avec la recherche –  Les critiques évoquent que le thème principal du film serait le façonnage d’un homme.

 

Jugement en rapport avec la recherche –  Le film montre qu’un jeune adolescent peut se prendre d’amitié pour un homme, être fasciné par un homme, même si celui-ci ne déploie pas d’immenses efforts pour être aimé. Il s’agit en fait d’une pédérastie en sens inverse, où l’enfant séduit l’homme, qui se moque de lui et ne fait que l’utiliser pour séduire sa mère.

Tag(s) : #Adolescence, #Cinéma, #Garçons, #Pédérastie, #Autriche

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :